strategie-identite-visuelle

On ne s’imagine même pas tout ce qu’il faut faire quand on lance son activité et que l’on souhaite une visibilité sur le web !

  • Trouver un nom
  • Définir son logo, son image de marque
  • Imaginer le design de son site internet
  • Penser aux contenus qu’on va y mettre
  • Réfléchir à une identité, à son image qu’elle parle aux prospects
  • Gérer ses story instagram

Bref, il y a un travail de dingue à réaliser, rien que pour que tes prospects puissent te trouver sur la toile géante d’internet !

Mais non, ne pars pas en courant… ça va le faire !

Suis-moi et détends-toi 😇

C’est lourd de porter toutes les casquettes quand on démarre son activité, non ?

Est-ce que toi aussi, par hasard, t’aurais pas entendu ce discours parmi tous les solopreneurs que t’as rencontrés ? :

« OUI MON MÉTIER C’EST MENUISIER, MAIS JE SUIS AUSSI COMPTABLE, SECRÉTAIRE, ÉCRIVAIN POUR MES RÉSEAUX SOCIAUX, J’ÉDITE MON SITE INTERNET, JE PUBLIE DES ARTICLES POUR MON BLOG, JE RÉALISE MES PHOTOS DE PRODUITS, JE SUIS LIVREUR POUR MES CLIENTS, C’EST MÊME MOI QUI PRÉPARE MON CAFÉ, T’IMAGINES !

Sinon oui, j’imagine et fabrique des meubles sur mesure pour mes clients 🙂 ”

Ils te vendent du rêve !

Ceux qui te disent au démarrage « Oui je suis seul.e et ça va je suis pas débordé.e, je fais 12 heures de yoga par jour, j’ai jamais aucun mail en retard, je suis à jour dans mes relances et j’ai tout un tas de projets en cours, c’est génial, pas toi?? »

Euh… soit :

  • Ils veulent te faire culpabiliser genre « t’es nul.le, ou bien tu l’fais exprès ? »
  • Ce sont de sympathiques mythos 🙂
  • Ils ne dorment pas et en fait ils ont 12 petits esclaves dans leur cave qui traitent leurs dossiers, et le Burnout n’est pas loin !

Ça peut être volontairement une attitude à avoir.

Ou bien, une stratégie pour pousser tes concurrents à se dire « Ah mince je suis trop nul.le j’arrête tout, il est meilleur que moi.”

Tu t’es lancé.e en indépendant pour changer le monde et te consacrer enfin à ton métier passion ?

Et maintenant tu te sens débordé.e avec :

  • Les tâches administratives
  • Les factures en retard
  • Ton site internet à créer
  • Tes offres à structurer et à présenter
  • La couleur de ton logo à choisir
  • Tes photos produits et ce fond blanc qui au final, n’est jamais réellement blanc !!???
  • Les sondages à remplir qui te demandent combien vous êtes dans ton entreprise
  • Si le COVID se fait sentir dans ton activité…
  • Ton comptable qui te demande depuis 3 semaines de lui envoyer tes factures et ton banquier qui te demande ton prévisionnel de l’année à venir….

Arghhhh… Comment te dire… C’est normal 🙂
D’ailleurs, tu ne serais pas un peu slasher sur les bords ? Un peu comme tous les entrepreneurs en fait

Lorsqu’on démarre son activité, on a tous l’image de l’indépendant super fun, qui bosse de son canapé en sirotant des sirops à longueur de journée, avec son petit chat trop mignon qui vient faire des ronrons… (oui, le même que tu publieras un jour sur instagram, quand tu es au top de ta forme, pour faire des envieux et leur montrer combien vous êtes heureux.se de vous êtes lancé.e !)

La communication et l’identité visuelle au démarrage de son activité, c’est la jungle… Mais on peut s’en sortir !

On le sait tous !

Lorsqu’on se lance, on est incognito ou presque.

Et on doit :

  • Faire sa place
  • Etre reconnu(e)
  • Mettre en place une communication qui nous ressemble et qui nous parle, c’est essentiel.

Et pourtant…

Les 2 cas que je rencontre souvent :Démarrer sans outils :

  • On a la tchatche et on vend très bien ses services.
  • Pour se rendre visible, on utilise… notre propre personne !
  • Et on intègre tous les clubs d’entreprises locaux,
  • On va coworker,
  • On rencontre un max de monde…
    Petit à petit, l’oiseau fait son nid et nous, on se fait connaître, on se fait une place “dans le milieu”.

Et hop !

On économise, pour développer son image de marque dès que les premières ventes tombent.

Belle option Jeanine 😉

Comm’ à court terme, sans identité visuelle définie au démarrage de l’activité, car peu d’argent :

  • On fait faire son logo par son cousin Robert qui gère un peu Gimp.
  • Ou, on le commande sur une plateforme « low cost »
  • Ou encore, on se sent au top de sa créativité et on essaie de faire le logo soi-même.
    C’est une solution… Économique, certes, mais c’est une solution !

Pense à ta crédibilité !

J’ai vu des entrepreneurs qui se lançaient en faisant leurs premières cartes de visites sur “Vista Truc”.

Et au final j’ai vu un comptable, un architecte et un vétérinaire avec le même visuel de cartes de visites !

Euh….Comment dire ?!!

Il vaut mieux n’avoir aucune image de marque pour éviter les confusions auprès de tes clients et prospects !

Et n’oublie pas…

Si ton image de marque est temporaire, il faudra tout revoir quand tu voudras passer au niveau supérieur et y mettre un vrai budget comm’

Car au final, tu te rendras compte que ton logo ne reflète pas vraiment qui tu es, ni tes valeurs, ni ton business…

Et c’est bien dommage !

Parce qu’au bout de 2 ans d’activité, les gens te connaissent, avec ta première «image de marque », un peu bancale.

(Y en a même qui ont écrit « pidza » comme ça sur leur flyer parce qu’ils ont fait confiance à leur imprimeur, “non mais allo !?” ).

Garde en tête que tout changer, peut être compliqué !

Ou alors il faudra redoubler d’efforts pour communiquer clairement sur ta nouvelle identité visuelle.

Et là, tu me dis “Oui je sais, l’image de marque c’est important, mais je manque d’argent !”

Si tu n’as pas de budget, (entre nous, c’est quand même compliqué pour débloquer sa notoriété sur le web), alors privilégie la communication de vive voix !

Il vaut mieux ça plutôt que d’avoir des outils de communications qui peuvent te desservir :

  • Des polices peu ou pas appropriées
  • Des symboliques et références… étranges.
    Une fois, j’ai vu un logo pour de l’entretien de pierres tombales similaire à l’affiche du dernier film de la reine des neiges 🙂
    C’est ok pour égayer un peu dans l’idée… Mais quand même…C’est pas la fête à neuneu !
  • Des copies illégales de logo qui peuvent vous coûter cher
  • Des images non libres de droits
  • Des images sur les réseaux sociaux différentes de celles de ton logo, car elles sont configurées en CMJN et pas en RVB…(“Oh mon dieu c’est quoi ça ?” Pas d’inquiétude, on en reparle plus tard)
    Ou des visuels pixelisés parce qu’ils ne sont pas configurés au bon format !
  • Des sites internet piratés.
    J’ai en tête un site institutionnel piraté qui au final, au lieu d’afficher un lien vers leur dernière manifestation affichait un site « olé olé »… Avec bien sûr, aucun contact de webmaster pour corriger tout ça 😱

Quand prévoir son budget identité visuelle ?

Créer son site internet via une plateforme gratuite, c’est ok.

Mais, sache qu’un professionnel y passe entre 40h et 100h selon la complexité du site et du travail en amont, et il maitrîse les outils !

Il doit définir :

  • La stratégie à adopter
  • L’objectif du site
  • Clairement ta cible
  • L’ergonomie et la navigation du site
  • Définir ta charte graphique et ton logo
  • Configurer les feuilles de styles CSS
  • Choisir les polices compatibles
  • Optimiser le référencement auprès des navigateurs
  • Choisir tes couleurs
  • Créer tes visuels graphiques
  • Configurer les différents aperçus de ton site web
  • Faire en sorte qu’il soit responsive et s’adapte à tous les types et format d’écrans
  • Sécuriser le site avec le certificat SSL
  • ….

C’est pour toutes ces raisons que prévoir le budget com’ au démarrage de son activité, c’est une économie de temps et d’argent pour toi :

  • Ça évite de commencer sur un design qui ne va plus te convenir rapidement.
  • Ça évite au professionnel de défaire ce qui a été fait pour refaire autre chose.

Il existe des solutions pour avoir ton identité visuelle professionnelle !

Oui, tout n’est pas perdu !

Ne te baisse pas les bras…😇 Je suis là pour toi !

Je te dévoile des pistes pour que tu puisses avoir accès à des aides pour démarrer ton activité en ligne avec une image de marque au top !

Il existe des solutions pour obtenir des financements de tout ou partie de ta communication.

Voici quelques exemples :

Va faire un tour du côté des autres aides à la création d’entreprise ! Il y en a des tas, et ça change souvent !

J’ai, moi même reçu une aide de 2000€ lorsque j’ai démarré mon activité, car j’étais une femme de moins de 26 ans ! (Oui oui c’est vrai !)

Pour t’accompagner à l’occasion de tes premiers dans cette merveilleuse aventure qu’est l’entrepreneuriat, je t’invite vivement à télécharger le guide “10 étapes essentielles pour réussir votre site internet professionnel”.

Je te l’offre !
Profites-en et fais en bon usage 🥳 !

Ce guide te permet de :

  • Gagner du temps
  • Aller à l’essentiel sans t’éparpiller
  • Savoir quoi faire pour gagner en visibilité rapidement
  • Avoir une ligne directrice pour ne rien oublier et gagner en efficacité

Si tu veux connaître les 3 étapes pour mettre en place une communication cohérente, vas-y, c'est cadeau 🙂 

Et si tu veux en savoir plus, ou faire le point sur tes outils déjà en place, pas de soucis, n'hésite pas à m'appeler 🥰